23 juin 2017

Challenge - Relecture 2017 (avec du Totoro dedans !)


http://pluiedem0ts.blogspot.fr/2017/06/challenge-le-temps-dun-relecture.html

Hellooo !

Je vous retrouve rapidement aujourd'hui (avant mon article de ce soir), pour vous parler d'un chouette challenge crée par l'adorable trop chouquette Virginie du blog Pluie de Mots.
Alors il faut savoir que j'adoooore relire mes bouquins. Je pense que 90% des bouquins que j'ai dans ma chambre chez mes parents ont été relus au moins une fois. J'adore redécouvrir un univers, être surprise par des petites choses que je n'avais pas noté/oublié à ma première lecture, bref, c'est un peu mon kiff t'as vu.

Et chacun son kiff !

21 juin 2017

Phobos - Victor Dixen

Chère Léonor,

J'avoue que j'étais un peu sceptique à l'idée de commencer ton histoire. Pourquoi ? Bah le côté romance/télé réalité (que j'ai finalement plutôt mal vécu dans la Sélection) me freinait un peu. Enfin du coup, quand je suis passée faire ma razzia hebdomadaire à la médiathèque et que j'ai vu ton histoire, je me suis dit "pourquoi pas, hé Plouf, arrêtons les préjugés de livres et ouvrons notre esprit et nos chakras" (en vrai je me suis juste dis "tiens il y a les trois tomes, j'vais prendre le premier. Mais chakras ça fait classe).

Quand tu essaies de te la péter en utilisant le mot chakra.

18 juin 2017

Wonder - R.J. Palacio

Très cher Auggie,

C'est quand je lis des histoires comme les tiennes que je me dis, bordel, qui a décrété que la littérature jeunesse était moins bien que la littérature adulte ? Qui ? Trouvez le moi que je lui fiche des coups de tong (ouais ma violence s'arrête au coup de tonguette) ! Parce que, ce livre, il est au moins aussi formidable que bien des formidables romans pour adultes ! Donc messieurs dames, arrêtons les clichés et ouvrons nos cœurs à cette incroyable littérature jeunesse (non je ne monte pas une secte mais j'avoue que ça y ressemble).

Ma réaction tout le long du livre.

16 juin 2017

Tag - Code de la route

 Hey hey !

Alors je suis complétement à la bourre dans mes tags, mais promis ils arrivent (tout vient à poil a qui se déshabille. (quoi c'est pas ça l'expression ?)) !

On se retrouve donc aujourd'hui pour un petit tagounet des familles, cette fois il se prénomme "code de la route" (à ne pas confondre avec code de la rote, ce qui ne veut d'ailleurs rien dire). J'ai eu la chance d'être taguée par Thallia du blog les Lettres de Sel et je t'en remercie très vivement !
Trêve de blabla inconsistant, allons tout de suite passer notre permis (en vrai je l'ai pas, j'ai même pas le code, je vous conseille donc d'attacher bien votre ceinture et de vous accrocher à ce que vous avez sous la main).

Sérieux Davidou, tu t'accroches à un bout de viande ?

14 juin 2017

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous - Nathalie Stragier


Chère Andréa,

Je ne vais pas mentir, si je n'avais pas entendu de telles éloges de ton histoire de la part de Valentine Pumpkins, je ne pense pas que j'aurais lu ton histoire. Et comment ? Pourquoi tant de préjugés ? Eh bien déjà parce que j'étais persuadée (allez savoir pourquoi peut être que c'est la couverture qui m'a induite en erreur ?) que c'était une sorte d'histoire d'amour entre une fille du futur et un mec de notre temps. Et bah je m'étais fourré le doigt dans l’œil jusqu'au cervelet. La deuxième chose qui fait que je n'aurais sûrement pas choisie ton histoire, c'est la couverture, qui, je trouve ne rend pas du tout honneur à son contenu (ce n'est là que mon avis hein, j'ai un problème avec les couvertures où on voit des gens en photos, je sais pas pourquoi ça me bloque un peu). Enfin, c'est là que la blogo est merveilleuse, parce que je suis vachement contente d'avoir découvert ton histoire !

Moi avant/après ma découverte de la blogo

11 juin 2017

Nil - Lynne Matson

 
Chère Charley, cher Thad,

Après avoir entendu parler de vos aventures un peu partout sur la blogo (notamment sur le blog de Cheïma), quand j'ai vu votre histoire à la médiathèque, je me suis dit, tiens mais pourquoi pas ! Et une fois ma lecture commencée, je me suis dit que j'étais bien contente de ne plus avoir 17 ans et être en age de terminer sur l'île, parce que sérieux, j'aurais pas survécu une journée.

Moi en m'imaginant sur l'île.

9 juin 2017

Les Petites Reines - Clémentine Beauvais

Chère Mireille,

Tout le long de ma lecture je me disais, bon sang, j'aurais tellement aimé avoir une amie comme toi pendant l'adolescence, drôle, intelligente, brillante, ironique, un peu dure parfois mais tellement touchante. Bref, vous l'aurez compris, comme bien d'autres avant moi, j'ai adoré passé du temps avec Mireille, Hakima et Astrid.

Mon livre et moi, allégorie.